Quels sont les types de 3e pilier suisse?

La Suisse, avec son modèle de prévoyance reconnu, a construit un système de sécurité sociale qui repose sur ce que l’on nomme les « trois piliers ». Au cœur de ce dispositif, le 3e pilier se distingue comme un outil de prévoyance privée, offrant aux individus la possibilité de se constituer une épargne pour la retraite ou pour d’autres projets personnels. Aujourd’hui, nous nous concentrerons sur la compréhension des deux formes principales de ce pilier : le 3e pilier lié (3A) et le 3e pilier libre (3B)

Le 3e pilier lié (3a)

La prévoyance en Suisse est un sujet sérieux. Le 3e pilier lié incarne cette rigueur en proposant une solution d’épargne à la fois réglementée et avantageuse. Accessible à toute personne exerçant une activité lucrative en Suisse, y compris les frontaliers, ce contrat de prévoyance est étroitement lié à l’âge de la retraite, fixé à 64 ans pour les femmes et 65 ans pour les hommes.

Le 3e pilier lié présente plusieurs avantages, notamment des avantages fiscaux considérables. En effet, les cotisations versées dans ce pilier sont déductibles du revenu imposable, réduisant ainsi l’impôt dû chaque année. Cependant, l’accès au capital accumulé est restreint jusqu’à ce que certaines conditions soient remplies.

En cas de décès, les prestations du 3e pilier lié sont distribuées selon un ordre de bénéficiaires prédéfini dans le contrat. Cela assure une certaine sécurité pour les proches du souscripteur.

Pour approfondir cette thématique et comprendre comment fonctionne précisément le 3e pilier en Suisse, vous pouvez consulter ce site https://journal-internet.com/comment-fonctionne-le-3e-pilier-suisse/.

Le 3e pilier libre (3b)

Contrairement à son homologue lié, le 3e pilier libre offre plus de flexibilité. Il est ouvert à tous les résidents suisses et même aux citoyens suisses résidant à l’étranger. Si le 3e pilier lié offre des avantages fiscaux conséquents, le 3e pilier libre est moins restrictif quant à la disposition des fonds et à la durée du contrat.

Cette forme de prévoyance ne requiert pas de délai jusqu’à la retraite pour pouvoir bénéficier des fonds accumulés. Toutefois, un délai contractuel, généralement de trois ans, doit être respecté avant de pouvoir retirer les économies. Le 3e pilier libre permet également de désigner librement les bénéficiaires, offrant ainsi une grande souplesse dans la planification successorale.

Copyright © 2022